Les oiseaux du bord de Senne

Le choix des espèces est basé sur un rapport d’observation des oiseaux de la prairie des angles à différentes dates englobant les 4 saisons. Comme nous ne disposons que d’une place limitée sur le panneau, j’ai compilé les informations concernant les espèces d’oiseaux qui peuvent être aperçues toute l’année. S’il nous reste encore de la place, je me tiens naturellement à disposition pour compléter la liste ci-dessous.
Les termes en gras dans le texte se retrouvent dans le glossaire.
 

Inventaire de la faune aviaire

Schéma classique des informations : Taille – Caractéristiques morphologiques – Habitat – Alimentation – Comportement
 

Canard colvert

Nom latin : Anas platyrhynchos
Le canard colvert mesure entre 50 et 60 cm (pour une envergure de 81 à 95 cm) et est bien connu pour son dimorphisme sexuel très apparent. En effet, le mâle possède un corps gris, une tête verte, une poitrine brune et des plumes recourbées vers le haut sur sa queue alors que la femelle est majoritairement brune et tachetée de blanc et de brun foncé. Le mâle et la femelle possèdent tous deux un miroir irisé bordé de blanc sur les ailes. Le canard colvert s’accommode très bien de n’importe quelle zone humide comme habitat, du moment qu’elle contient de quoi le sustenter (principalement des graines de plantes, mais également des invertébrés aquatiques divers). La femelle colvert est une excellente mère et elle n’hésite pas à user de stratégies qui la mettent en danger pour éloigner les prédateurs du nid.
 

Corneille noire

Nom latin : Corvus corone corone
La corneille noire a une taille comprise entre 44 et 51 cm et son envergure varie de 84 à 100 cm. Elle est identifiable par ses plumes de couleur noire et son bec relativement gros et arqué sur la partie supérieure. Son habitat est très étendu et variable. Elle peut coloniser des forêts claires, des fourrés, des cultures, des grands parcs, etc... Son régime est omnivore (graines, insectes, baies, fruits, ...) et elle n’hésite pas à piller le nid d’autres oiseaux ou à manger déchets et charognes. Elle est considérée comme une espèce nuisible dans de nombreux pays.
Gallinule poule-d’eau
Nom latin : Gallinula chloropus
La gallinule est de taille moyenne variant entre 27 et 38 cm pour une envergure de 50 à 55cm. Son plumage est gris ardoise foncé. Elle possède une bande blanche caractéristique sur les flancs et un bec pointu rouge se prolongeant vers le front via une plaque frontale. La pointe du bec est jaune. La gallinule vit généralement non loin des eaux douces et saumâtres autour desquelles les rives offrent un couvert végétal abondant. Elle suit un régime omnivore et se délecte aussi bien de plantes aquatiques que de mollusques, d’insectes ou parfois même de poissons. Elle est monogame. Excellente plongeuse, elle passe parfois plus de 45 secondes avec la tête immergée sous l’eau.


Merle noir

Nom latin : Turdus merula
Le merle noir a une taille réduite oscillant entre 23,5 et 29 cm. Il s’agit également d’une espèce chez laquelle s’observe un dimorphisme sexuel. En effet, le mâle est entièrement noir de jais et possède un étroit cercle oculaire caractéristique ainsi qu’un bec jaune, au printemps et en été, qui s’assombrit lorsque vient l’hiver. La femelle quant à elle dispose d’un plumage brun foncé avec une gorge blanchâtre tachetée de brun, d’un cercle oculaire brun clair et d’un bec bicolore foncé. Le merle noir a un habitat vaste comprenant tout un panel de zones boisées, les bocages, les parcs et jardins et les zones urbaines.
 

Mésange charbonnière

Nom latin : Parus major
La mésange charbonnière a une taille très régulière tournant autour de 14 cm pour une envergure de 23 à 26 cm. Elle est reconnaissable à ses parties inférieures jaunes scindées par une bande centrale noire, s’étendant du menton jusqu’à l’abdomen. Ses ailes, coupées par une barre alaire blanche, ainsi que sa queue sont bleu grisâtre. Son habitat est vaste et comprend les zones boisées, parcs et jardins. Son régime se compose essentiellement d’insectes, d’araignées et de fruits. La consommation de chenilles au printemps est également primordiale pour assurer la reproduction. Les mésanges charbonnières sont grégaires et nichent dans les trous d’arbres ou les nichoirs.
 

Moineau domestique

Nom latin : Passer domesticus
Le moineau domestique est probablement l’un des oiseaux les plus communs qu’il nous est donné d’observer. Il est de taille relativement réduite comprise entre 14 et 16 cm pour une envergure tournant autour des 25cm. Les moineaux ont le dos brun strié de noir et ont un gros bec conique (gris pour le mâle et brun pour la femelle). Le mâle se reconnait par ses taches blanches sur le cou et les ailes. En période de reproduction, il possède également une bavette noire. Cet oiseau vit dans les zones à fort degré anthropique que ce soit à la campagne ou en ville. Il est omnivore et opportuniste et se nourrit principalement de graines et d’insectes mais il lui arrive aussi de manger les bourgeons de fruits, pour le plus grand dam des jardiniers. Le moineau est commensal de l’Homme et dépend de sa présence pour sa nutrition. Il est très territorial et défend hardiment l’espace où est situé son nid face aux autres espèces d’oiseaux.


Mouette rieuse

Nom latin : Chroicocephalus ridibundus
La mouette rieuse a une taille comprise entre 35 et 39 cm pour une envergure de 86 à 99 cm. Son plumage corporel est blanc et elle possède des ailes grises, une tache parotique noire marquée et la pointe du bec nettement foncé. Cette espèce est caractérisée par un dimorphisme saisonnier pour les mâles qui arborent un capuchon brun chocolat (apparaissant noir) en période de reproduction. La mouette rieuse se retrouve principalement dans les zones à proximité d’étangs, de lacs et de marais. Elle est omnivore et se sustente principalement d’insectes aquatiques et terrestres, d’invertébrés et de poissons. Elle se nourrit également de matière végétale (fruit, graines, ...). Les mouettes rieuses, très grégaires, se nourrissent et dorment en colonies. C’est un oiseau monogame et fidèle au site de nidification. On peut souvent observer des colonies de ces oiseaux suivre les charrues dans les champs afin de se nourrir des vers et autres invertébrés présents dans les terres labourées.
 

Pigeon ramier

Nom latin : Colomba palumbus
Le pigeon ramier est le plus grand pigeon de la région et a une taille variant entre 38 et 43 cm pour une envergure de 68 à 77 cm. Les adultes sont similaires quel que soit leur sexe et présentent un plumage bleu-gris, une poitrine rosâtre et une tache blanche sur le côté du cou. Le pigeon ramier se retrouve en lisière de forêt, dans les parcs et jardins et très souvent dans les prairies et les champs où il se nourrit essentiellement de matières végétales (graines, jeunes pousses, fruits, racines) mais aussi d’insectes et de petits mollusques. Le nid des pigeons ramiers se trouve en hauteur et sert pour plusieurs couvées successives, ce qui peut s’observer par l’accroissement spatial de celui-ci avec le temps.
 

Pie bavarde

Nom latin : Pica pica
La pie bavarde mesure de 40 à 51cm et dispose d’un plumage très caractéristique noir et blanc. On la distingue de son homologue du nord-ouest africain notamment par le reflet bleu/vert brillant de sa queue. En vol, on observe de grandes zones blanches sur ses courtes ailes. On la retrouve dans les zones agricoles, les jardins, les bois clairs, les prairies et les villes. Son alimentation est variée et va des insectes aux baies en passant par de petits rongeurs ainsi que des œufs et oisillons d’autres espèces. Il s’agit d’une espèce qui adopte un comportement grégaire en dehors de la période de reproduction.